Depuis le temps que j'en rêvais...

Publié le par Callune

Depuis le temps que j’en rêvais…cette fois je l’ai fait !!
Trop contente !!

Pas facile de partir si loin en solo. Enfin partir loin…c’est l’idée qu’on s’en fait…
Mais bon, ce parcours je voulais le faire seule, je le voulais difficile, je le voulais beau…Faire à la fois les cols du Sancy, descendre jusqu’à Lastioules dans le Cantal et rentrer par le tour du Chamaroux (Point culminant du Cézallier) et redescendre à Ardes (600m) pour remonter par la magnifique vallée de Rentières (une grimpette de 15 Km au dessus de la couze d’Ardes), puis rentrer par Brion et le lac de Bourdouze.
L’Auvergne est si belle !
J’ai été gâtée !
D’abord un temps superbe malgré un vent de nord sensible et persistant, presque froid dans le Cézallier et qui m’a bien gêné pour avancer !! Et puis une super motivation et les jambes qui vont avec !

Alors bilan de la journée: 225 km parcourus pour un D+ de 4024 m, 10h16 passées sur le vélo (21,92 kmh de moyenne). Départ 8h00 et retour 20h00 !!


Départ à 8h00 de Fontfreyde ce matin de début d'automne, dans les premiers rayons de soleil et les écharpes de brumes. Il fait un peu frais mais une grosse motivation est au rendez-vous .
Image


Image


Premières couleurs d'automne...

Image

Je monte en direction du Puy de la Vache, Randanne et le Col de Guéry, il y a des écarts énormes de température entre les passages dans la brume (qui m'embuent les lunettes !) et les passages au soleil (et déjà 6OO m de d+ )

Le Puy de l'Ouire
Image

Les Roches Tuillère et Sanadoire
Image

Le lac de Guéry
Image

Image


Descente sur la ville du Mont Dore et première grosse bosse de la journée: ascencion du col de la Croix Saint Robert à 1451m.


Le Mont Dore
Image

Montée à la Croix Saint Robert
Image

Image

Image

Image
Le Puy de l'Angle
Image

Image

Descente de la Croix Saint Robert

Image

Image

Image


Puis direction Besse par la vallée de Chaudefour et la côte du Rocher de l'Aigle qui calme bien ;)
Afin d'éviter Besse et surtout la grande route qui rejoint Super Besse, je décide de monter à droite en direction de Serveix, c'est superbe mais poahh ça grimpe !! Et puis en passant dans un hameau, 3 chiens agressifs me bondissent dessus, je manque de tomber coincée par les pédales automatiques et je me flanque un grand coup de cadre dans le genou ouille !! heureusement que le charmant propriétaire les rappelle à l'ordre sinon je crois que je me serais fait dévorer !
Je croise une voiture de la gendarmerie avec deux gendarmes tout sourire.
Alors que je rejoins la route de Super Besse, les mêmes gendarmes me font arrêter, oulah  qu'ais-je fait ???  En fait ils viennent me rendre ma pompe qui avait du tomber sans que je m'en aperçoive au moment de l'attaque des chiens ; trop sympas, je les remercie parce que si j'avais crevé plus loin, j'aurais été bien mal en point sans pompe Ouf!
Ensuite j'attaque la côte de Super Besse, il commence à faire chaud. Je rejoins le Col de la Geneste complètement désert !

La vallée de Chaudefour
Image

Image

Image

Super Besse
Image

Image

Col de la Geneste
Image

Image

Image


Descente sur Picherande et direction Saint Genés Champespe (alt 1056 m) où je me fais préparer un sandwich en prèvision des nombreux kilomètres à faire encore (j'ai parcouru seulement 86 km). La dame me demande: "Jambon ou fromage ?", je réponds: "les deux !! puis si vous avez des cornichons en plus ce serait pas mal , j'ai de la route à faire !".
C'est reparti en direction du plan d'eau de Lastioules 350m de déniv plus bas sur des routes pleines de trous et de gravillons, gare à la chute (et ce sera comme ça jusqu'au Luguet 55km plus loin pfffffffffff).

Le Sancy est déjà loin
Image

Saint Genés Champespe
Image

Image

un petit lac dont j'ai oublié le nom
Image

Bienvenue dans le Cantal !

le Lac de la Crégut (lac d'origine glacière 36 ha proche du plan d'eau de Lastioules 300 ha, ce lac est suffisamment profond (26m) pour ne pas être envahi par les tourbières)
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Pas trop le temps de s'attarder au bord de l'eau, l'heure tourne et il faut remonter à Montboudif (950m) village natal de Georges Pompidou, puis redescendre à Condat (740 m) et remonter au col du Chamaroux (1291m).
A l'entrée de Condat, je me trompe de route (je pars en direction d'Egliseneuve), ce qui me vaudra une grimpette supplémentaire !
Bon, je finis par retrouver la route qui rejoint le point culminant du Cézallier, le Mont Chamaroux. Petite route déserte (enfin presque  ) qui serpente le long de superbes gorges.
Encore quelques efforts, j'ai décidé de faire mon arrêt sandwich après le col !

Condat km 104
Image

Image

en direction du Chamaroux
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Pause sandwich dans une salle à manger 3 * en face du Mont Chamaroux !

Image

Image


Km 130, il y a encore de la route à faire !!
C'est reparti en direction de Boutaresse, encore un col à passer avant de redescendre sur le cirque d'Artoux (superbe) et Le Luguet (alt 1130m) puis la longue descente de 18 km sur Ardes (alt 673 m et km 157) où on passe de la végétation montagnarde à la végétation méditérannéenne.

Image

Boutaresse
Image

Encore un col !!
Image

Le cirque d'Artoux
Image

Image

Image

Descente sur Ardes
Image

Image

Image

Ardes sur Couze
Image

Image


Ce n'est pas tout ça mais il faut remonter au col de Volpillières à 1200 m, le bidon est presque vide, je passe devant une fontaine mais l'eau est indiquée non potable, tant pis...cependant je vais le regretter après parce que la fontaine suivante est à Saint Alyre es Montagne 500 m de dénivelé plus haut et là il fait 24 °C, je vais bien me déhydrater pendant la montée de la vallée de Rentières.
Superbe vallée dominée d'orgues basaltiques qui s'élève en surplombant la Couze d'Ardes.

Vallée de Rentières
Image

Image

Image

Image

Image

Pause boisson à Saint Alyre ouf !! km 173 !
Image

le dernier col du Cézallier n'est pas loin
Image


C'est bientôt la fin !
Je passe Brion puis je redescends sur Compains, la côte du lac de Bourdouze va faire mal . J'arrive à Besse à 18h40 pfffffff je pensais y être à 17 h, je crois que j'ai fait trop de pauses photos . J'appelle un copain pour qu'il ne s'inquiète pas, il me conseille de me dépêcher de rentrer avant la nuit: parce qu' avec le vent de face et la bosse de Murol cela risque d'être difficile. Du coup ses conseils de prudence me redonnent des jambes et je fais les 35 derniers km en 1h20 !

Arrivée à 20h00, 12h depuis mon départ ce matin , un peu de fatigue mais plein de belles images dans la tête. Fabuleuse journée !!

le lac de Bourdouze
Image

Bon, qui veut m'accompagner pour ma prochaine virée ?


Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Barrier 19/04/2015 17:11

Le petit lac dont le nom est oublié, est le lac de Laspialade entre Saint Genes Champespe et le lac de la Crégut

Barrier 19/04/2015 17:13

Erreur sur mon adresse email, j'ai rectifié en rajoutant le 's'

JM 26/09/2009 22:03


Salut la voyageuse solitaire des cols auvergnats !

Quelle superbe balade et que de belles photos !!!

Chapeau bas pour la performance sportive. Je sais bien aussi tout le plaisir que tu as pu prendre sur ces belles routes auvergnates avec un ciel bleu magnifique en plus !
ça c'est du vélo !
Suis partant pour t'accompagner une autre fois !

JM


Callune 27/09/2009 04:02


Merci JM
Pas de problème, des virées y'en aura d'autres et des plus belles encore
et vive le vélo !


Laulau 25/09/2009 23:15


Bon, t'as bien noté tous les détails du parcours ? T'auras pas oublié l'année prochaine ?
Encore félicitations pour cette "ballade" et merci pour ce magnifique reportage.


Callune 26/09/2009 07:01


Merci
J'ai tout dans la tête et je ne suis pas près d'oublier cette balade mémorable ! Je t'attends Laulau pour partager les paysages somptueux du Sancy, du Cantal et du Cézallier. A l'année prochaine !!


midolu 25/09/2009 19:59


Bonsoir, Callune !
Je réponds d'abord à ta dernière question : oui, je t'accompagne ... en photos et reportage !!!
Merci pour cette magnifique randonnée inter-départements.
Que de belles images ! J'aime cette impression de solitude dans ces paysages somptueux ...

Tu mérites bien du repos maintenant, et ta chère monture aussi !

Bisous du Berry


Callune 26/09/2009 06:55


Merci Midolu de m'avoir accompagné
Oui, le Cézallier est un pays magique...
Le pilote et sa monture sont biens reposés et vont pouvoir repartir avant que la neige ne vienne recouvrir les hauts plateaux !!
Que le vent tourne en direction du Berry et t'apporte toute mon amitié.